Accueil > Artistes > Pierre Caille

Pierre Caille

Pierre Caille est né à Tournai le 11 janvier 1911. Dès 14 ans, il se met au dessin et à la gouache. L’élément graphique qui domine les traits de son pinceau restera prépondérant dans son œuvre. En 1931, Pierre s’inscrit à la Cambre en section publicité. Trois mois plus tard, il quitte la Cambre car il veut créer et non apprendre. Afin de parfaire sa formation technique, il retourne à l’Académie de Tournai. En 1938, il se réinscrit comme élève libre à la Cambre en section céramique. Il s’entoure d’un remarquable cercle d’amis : Tytgat, Leplae, Grard, Brusselmans et Delvaux. Il est attiré par l’art populaire. Sa rencontre avec James Ensor est un événement inoubliable. Ses céramiques prennent une forme humoristique plus enjouée. En 1940, il reçoit de H. Van de Velde une commande monumentale pour le pavillon belge de l’Exposition Universelles de New-York. A partir de 1942, Il commence à fabriquer des bijoux. Il est fasciné par le monde du jouet. En 1948, il expose au Palais des Beaux-Arts et devient professeur de céramique à la Cambre l’année suivante jusqu’en 1976. En 1950, on retrouve l’influence des décors dans la céramique murale. Il s’engage dans une série de formes rappelant les insectes, ce qui le ramène à la sculpture où il trouve son propre langage. Vers le milieu des années 50’, Pierre Caille connaît une estime générale y compris sur la scène internationale. En 1962, il expose des sculptures en bronze à la Biennale de Venise. En 1966, Pierre utilise le bois et le peint avec de la couleur émail. Au début des années 70’, Pierre Caille commence la peinture, ses toiles racontent des situations utopiques. Il imagine des familles de personnages. Il parvient à une véritable interaction entre les différentes disciplines où la stylisation linéaire prend le pas. En 1979, la marche de cette population est illustrée dans la station de métro Botanique à Bruxelles. Il décède le 24 octobre 1996.

www.pierrecaille.be

91701bd79097fb11a546f41861612621uuuuu