Accueil > Christian Dotremont

Christian Dotremont

Christian Dotremont est né à Tervuren, le 12 décembre 1922. Il écrit et publie à 17 ans « Ancienne éternité », estimé un demi-siècle plus tard comme « un des purs chefs-d’œuvre de la poésie française de notre temps ». à Paris, en 1941, il participe aux activités du groupe surréaliste La Main à Plume et rencontre Eluard, Cocteau, Picasso, Giacometti, Bachelard… Il est considéré comme un « nouveau Rimbaud ». à la libération, il continue une activité éditoriale importante. En 1948, avec Noiret, Jorn, Appel, Constant et Corneille, il co-fonde Cobra, mouvement poétique, artistique et expérimental. Jorn et Dotremont malades, Cobra cesse dès 1951. La tuberculose le rongera durant près de trente ans. En avril 1951, le poète rencontre Bente, jeune danoise avec qui il entretiendra une relation passionnelle et tourmentée. Sous le nom de Gloria, Gladys ou Ulla, elle hantera définitivement sa création littéraire. Dotremont publie le roman « La Pierre et l’oreiller » en 1955. Entre 1956 et 1978, il entreprend une dizaine de voyages en Laponie, pays qui a exercé sur lui une véritable fascination. Il souhaite réaffirmer Cobra par de nouvelles expositions collectives. En 1962, Christian Dotremont invente le logogramme : saisissante illustration des relations entre art graphique et littérature. Ses logogrammes, par lesquels la poésie, la pensée et l’émotion s’improvisent à travers la création graphique sont de véritables poèmes à regarder. Premiers logogrammes dans la neige en 1963. Premières expositions en 1969-1972 à Bruxelles, Paris, Venise et New-York. Auteur, entre autres, d’un polyptyque en 25 logogrammes : « dans ma chambre,… », un « des plus beaux poèmes d’amour éperdu depuis Verlaine et Eluard ». Il meurt à Buizingen le 20 août 1979.

lectus sed mattis risus consequat. id